EDITORIAL

Quel plaisir d’écrire cet édito ! A l’heure des déclarations alarmistes sur l’état de notre planète, à l’heure des cris d’alerte des scientifiques et climatologues les plus réputés, à l’heure du déclin des espèces animales et à l’heure d’événements catastrophiques comme les tornades, inondations, sécheresse, incendies immaitrisables… nous osons lier bonheur et écologie !

Nous osons car, même si le monde semble ne plus tourner très rond, nous savons qu’il existe une petite poignée de gens (dont vous faites peut-être partie) qui envers et contre tout veulent changer le cours de l’Histoire, veulent vivre d’autres histoires : ces gens, ce sont les jeunes qui manifestent dans les rues chaque jeudi, ce sont les chrétiens qui entendent l’appel du Pape François dans Laudato Si, ce sont les citoyens en transition qui font des efforts quotidiens dans leurs lieux de vie, ce sont ces pédagogues, ces cinéastes, ces écrivains…

Oui, ils ne sont qu’une poignée pour le moment, ces petits colibris qui tentent d’éteindre le feu. Mais ils sont enthousiastes et joyeux, et tout ce que nous pouvons espérer, c’est qu’ils communiquent cette joie de vivre au reste du monde. On aura tout à y gagner !

Archive: 
Pas archivé