INTERNATIONAL

RELAIS EUROPÉEN DU MIAMSI

Voici le message signé par les responsables des ACi européennes.
Il est destiné aux membres des mouvements, donc à vous! Nous vous invitons à vous l’approprier et à l'envoyer aux candidats aux élections européennes, législatives et régionales du 26 mai 2019. 

VERS LES ELECTIONS EUROPÉENNES

La perspective des élections européennes nous apparaît comme un moment opportun, un signe des temps pour manifester une prise de position commune aux mouvements d’Action Catholique du Relais Européen du MIAMSI, envers lesquels nous réaffirmons notre estime et notre amitié dans le commun engagement de l’annonce de l’Évangile.

Le projet européen est né après deux guerres mondiales, animé par le désir d’une paix durable. Au cours de septante années, beaucoup de progrès ont été faits en vue d'une Europe solidaire et attentive aux droits des personnes et des peuples, ce que nous ne pouvons ni ignorer, ni oublier !

 

Aujourd'hui, parmi les différentes urgences, nous voulons insister sur la nécessité de :

  • Gérer les institutions européennes avec plus de démocratie et de participation pour une Europe qui se concentre sur les peuples, les citoyens, la société civile et qui prenne en compte les exigences des personnes et des communautés.
  • Remettre les personnes au centre des politiques européennes, et faire en sorte que ces dernières ne soient pas soumises uniquement à des logiques économiques et financières.
  • Donner plus de poids et d’importance à l’éducation aux valeurs européennes, être attentif aux droits humains, promouvoir les valeurs humaines sur base d’une hiérarchie de valeurs et assurer le respect pour les droits sociaux, en particulier le droit à la santé, à la famille, au travail, à l’habitation. Valoriser les corps intermédiaires et concrétiser le principe de subsidiarité
  • Bâtir une Europe où les peurs et les crises ne soient pas moteur d'un repli sur soi, mais qui soit capable, suivant sa tradition, d’être solidaire, accueillante, inclusive dans le respect des différences culturelles, historiques et religieuses. Favoriser l’apprentissage des langues respectives comme instrument fondamental de dialogue. Mettre en avant les différentes traditions culturelles et promouvoir les échanges interculturels grâce à la libre circulation des personnes.
  • Valoriser l’accueil des migrants et lutter contre tous les discours de haine. Nous voulons une Europe de la fraternité, basée sur le respect des droits humains, une Europe qui lutte contre les discriminations de tous genres, et promeut les dialogues entre les religions et les églises
  • Voir l’Europe plus engagée dans la coopération internationale, surtout avec les pays et continents d’où les habitants se trouvent dans la nécessité d’émigrer. Justice et solidarité sont la base pour la paix mondiale.
  • Prendre à bras le corps l'urgence climatique et le respect de l’environnement, en proposant des solutions courageuses, dans une perspective de changements radicaux qui s’imposent à l'humanité, tant au niveau de ses mentalités que de ses comportements.
  • Faire connaître la doctrine sociale de l’Église en tant que guide pour une Europe qui lutte contre la corruption et promeut la justice sous toutes ses formes. Le principe de subsidiarité exprimé dans la Doctrine sociale de l’Église permet de vivre une vraie démocratie où chacun trouve sa place, soit comme individu, soit comme communauté dans les corps intermédiaires.

 

Dans l’esprit de la fidélité à nos engagements de citoyens et de chrétiens, nous nous engageons dès maintenant à participer activement aux prochaines élections du Parlement européen ; à nous tenir informés sur le projet européen que les candidats qui se proposent adapteront, au-delà des logiques et des visions restreintes et instrumentales des partis nationaux.

Ensemble, dimanche 7 avril 2019 groupes, territoires, comités nationaux de nos mouvements sont invités à faire un geste symbolique pour illustrer nos priorités.

 

Les responsables du Mouvement Rinascita Cristiana, le Comité consultatif du Mouvement Rinascita Cristiana, les Présidents de ACI France, les Présidents de l’ACI Portugal, les responsables de l’ACi Belgique (Agir en Chrétiens informés), les membres de nos Associations qui à Strasbourg suivent les travaux du Conseil d’Europe en tant que représentants du MIAMSI. 

 

Archive: 
Pas archivé