Méditation

Prière lue en AG de l’ACI, 14 février 2019

Abbé Philippe Dupriez

Habitons le pays de prière pour lequel nous sommes faites et faits, et dans lequel notre vie tout entière est incitée à s’écouler. Vivons spontanément cette rencontre avec notre prochain, cela avec une grande dilatation d’âme
 

Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit. Amen.
 

Nous avons mûri par des décennies de cercles d’étude et en engagements découlant d’eux.
Nous nous tournons vers toi Seigneur. Soutiens-nous encore et toujours,
quelles que soient les circonstances dans lesquelles nous avons à évoluer.

Aujourd’hui, notre assemblée est appelée à se reconfigurer.
Elle le doit en fonction de ses moyens : nos âges, nos présences et nos participations dans des temps d’instances multiples, locales, régionales, européennes, internationales, officieuses et officielles.

Libère-nous de nos erreurs d’interprétations dans le passé,
éclaire-nous, en présence de nos expériences,
pour pouvoir te refléter adéquatement sur la face concrète de ce monde ;
et prendre la parole judicieusement dans le concert des dialogues humains.
Puissions-nous dans la sphère de ta grâce, Seigneur,
éterniser avec nos mains et de tout notre corps
le pacage du bonheur dont tu nous as fait la promesse.
Elle est mystérieusement déjà éclose par ta résurrection d’entre toutes les morts.

Tu es la Vie, Seigneur ; viens donc nous appuyer, nous conseiller, nous inviter au partage qui donne sens à toute notre vie et aux vies variées des multitudes.

« Notre Père qui est aux cieux, … »

Seigneur, tu as tout remis entre nos mains :
L’univers et sa beauté, la tendresse et l’espérance.
Puissions-nous te louer, heureux et heureuses
d’avoir travaillé au monde à venir, au jardin de ton désir.
Tes dons porteront leurs fruits entre nos mains :
Tout rameau d’humanité fait une œuvre de patience.
Avec notre part d’ouverture,
Viens encore nourrir et soigner la terre
où tu as planté ton arbre de vie, le Royaume qui grandit.
 

Entends nos prières, entends-nos voix, entends nos prières monter vers toi.

Archive: 
Pas archivé