Lu pour vous

Philippe GABILLIET, Eloge de l’Optimisme - Quand les enthousiastes font bouger le monde, Editions Saint-Simon, 2010, 146 pages (15 €)

Compte rendu par Marthe LECLEF

Philippe Gabilliet, 52 ans, est docteur en Sciences de gestion et diplômé de Sciences-Po Bordeaux. Ancien avocat, il enseigne depuis plus de 15 ans à l’ESCP Europe (Paris).

Dans ma recherche d’une conclusion à l’enquête de cette année, j’ai découvert cet essai qui m’a passionnée. Avec l’auteur, je crois que l’optimisme est un élément déterminant pour transformer le monde et qu’il est grand temps de l’inscrire comme valeur sûre pour les jeunes et les jeunes d’esprit !

Evidemment, vivre en optimiste n’est pas vivre dans le meilleur des mondes : c’est faire les choix les plus positifs dans le monde réel. A cet effet il faut croire aux solutions dans les crises et les difficultés quotidiennes, quitte à les inventer, apprécier aussi les petits bonheurs de la vie et ne jamais oublier que l’écoute de l’autre, sans jugement préalable, est en soi une voie ouverte à un mieux vivre collectif.

L’optimisme réduit considérablement le sentiment d’impuissance et de résignation, améliore notre santé et l’énergie au travail.

Agir en optimiste c’est aussi, tant pour soi-même que pour les autres, donner le droit à l’imperfection sachant que la recherche de la perfection peut être une source d’angoisse et de détresse.

Avec l’auteur, tentons de faire en permanence des paris positifs.

Archive: 
Archivé

Thématique: