VIE ACi

Les tentations de Jésus

Par Brigitte DAYEZ

Le 21 mars dernier, Monique Foket, théologienne, a fait à l’ACi un exposé très intéressant sur les tentations de Jésus.

J’ai repris ici quelques idées essentielles susceptibles de nous éclairer dans notre existence quotidienne.

Le visage de Jésus révélé par les tentations est celui d’un être complètement humain proche de nous et fraternel.

Cette proximité nous est bien précieuse pour connaître mieux la nature de nos propres tentations et les moyens d’y résister.

Dans toute tentation, Satan cherche à diviser et à centrer sur soi au détriment des autres. Il veut rompre la relation, d’abord notre alliance avec Dieu et ensuite avec nos frères les hommes.

Il suscite en nous l’idée que Dieu est pour nous un concurrent dangereux, un rival jaloux de sa gloire et de son pouvoir, et que nous pouvons parfaitement nous passer de lui pour nous réaliser.

Là, Jésus nous rappelle au contraire, que nous avons besoin d’un au-delà pour devenir nous-mêmes et que ce Dieu tout autre et différent de nous attend notre confiance et notre amour pour répondre à nos besoins d’épanouissement et de liberté.

Si l’homme est à l’image de Jésus, c'est-à-dire relationnel, c’est que personne, même pas le fils de Dieu ne peut se considérer comme un tout auto-suffisant et orgueilleux, et que tout homme a besoin de la relation pour devenir lui-même.

Jésus a lui-même une relation exceptionnelle avec Dieu et il nous invite à le suivre là où le tentateur instaure un rêve de toute puissance égocentrique.

Donc résister à la tentation, c’est accueillir quelque chose qui vient d’ailleurs, un Dieu qui libère, c’est recevoir son être profond de la relation de confiance avec un Dieu qui nous aime.

Archive: 
Pas archivé