SPIRITUALITE

Session Vie-Foi 2017 - Citoyens dans un monde pluriel

Par Béatrice PIERARD

Cette année encore, les participants à la session sont repartis heureux d’y être venus, grâce à la très riche et inhabituelle personnalité de Dominique Martens, aux formations et expériences de terrain multiples, mais aussi profondément témoin, avec beaucoup d’humilité et de droiture, de sensibilité et d’humanité.

En abordant le thème « Citoyens dans un monde pluriel », Dominique Martens constate que le point de vue culturel et religieux est une question mal travaillée aujourd’hui. La question du religieux revient dans le domaine public avec l’arrivée massive de personnes d’anthropologies différentes : il est indispensable de prendre conscience que les mentalités occidentales et musulmanes s’opposent sur différents concepts. Ainsi :

  • Le concept du dialogue : apport positif pour l’occidental, le dialogue ne l’est pas pour le musulman car « si je suis convaincu d’avoir la vérité, je ne suis pas ouvert au dialogue car je n’en ai pas besoin ».

  • Le concept du pluralisme : le pluralisme est positif pour l’occidental. Nous avons découvert le pluralisme pour sortir des guerres de religion. Or celui qui est convaincu de sa vérité a besoin d’unicité afin de sortir du pluralisme qui est inacceptable.

Ainsi, avant de parler de « monde pluriel », il nous faut donc interroger les concepts.

Après cette mise en garde, la réflexion comportera quatre interventions selon le plan suivant :

A. Les images de l’homme et de Dieu dans la modernité

1 l’individualisation

2 la globalisation du religieux

3 les religions historiques : réactions conservatrices et conflits politiques

B. Pluralisme des opinions et formation des convictions personnelles

1 Où rencontre-t-on une difficulté ?

2 Le monde occidental : son évolution, ses valeurs

3 Le monde musulman : quelques caractéristiques

C. Un dialogue est-il possible ou faut-il s’attendre à une radicalisation des opinions ?

D. La foi entre incertitude et certitude.

Les différentes interventions ont alterné avec des carrefours en petits groupes permettant ainsi l’implication personnelle des participants dans la réflexion.

Cette fois encore, les qualités de l’animateur (d’ailleurs déjà pressenti pour l’an prochain) ainsi que de l’accueil du Monastère ont contribué à la réussite de la session. Toute notre reconnaissance leur est acquise !

Archive: 
Pas archivé