VIE ACi

Ce que nous avons envie de transmettre

 

Changeons nos vies : la simplicité volontaire

« La simplicité volontaire est possible, mais requiert une attention au quotidien et impose un changement de culture : stop à la consommation, vive le relationnel. L’habitat groupé peut aider à la simplicité volontaire mais doit être très bien étudié et défini en détails. IL faut que pour chacun le solde des avantages et inconvénients soit positif. » (Atelier 501 – Arlon)

« Nous pensons qu’il faut limiter la consommation, réfléchir à l’origine des produits, ne pas se soumettre à la publicité (inondés par la TV !) et ne pas gaspiller ce qui nous est donné.

Nous pouvons aussi expérimenter des actions citées plus haut, comme le partage des savoirs.

Etre plutôt qu’Avoir. Privilégier les relations humaines pour faire tomber les barrières des préjugés et apprécier les personnes pour elles-mêmes. » (Atelier 103 – Bruxelles)

« L’une de nous a été impressionnée par une conférence de Jean-Claude Guillebaud : Les pauvres en Inde, Vietnam, …. ont des revenus pour nous négligeables. Pourtant ils arrivent à se débrouiller et gardent plus d’espérance que nous… » (Atelier 122/2 – Bruxelles)

« La vie actuelle est basée sur la consommation effrénée, toujours soutenue par des publicités aguichantes pour faire dépenser et posséder toujours plus. Ce n’est pas cela qui rend heureux. Continuons à RESISTER à cet état de choses, et transmettons nos valeurs à d’autres générations. » (Atelier 130 – Jette)

« La simplicité est un moyen de changer nos propres valeurs en nous faisant passer de l’avoir à l’être. La simplicité est un moyen de changer notre regard sur les autres. » (Atelier 308 – Charleroi)

« Au terme de nos échanges, notre conclusion se résume en un mot : PARTAGE. Partager dans toute la mesure du possible son temps, son argent, son sourire, sa tendresse, son amitié. Partager sans imposer nos valeurs, nos goûts, notre idéal de vie, nos prières. Pour nous, chrétiens, le partage du Pain et du Vin nous permet de nous remettre en question et de tendre vers une vie de générosité et de simplicité. » (Atelier 503 – Arlon)

« La simplicité n’a rien à voir avec les restrictions, les limitations et la tristesse que cela entraîne à cause des retours sur soi pleins d’amertume. Au contraire, la simplicité est une manière d’aborder généreusement la vie, avec un cœur unifié. » (Atelier 708 – Namur)

 

Changer le monde : l’éducation

« On ne doit jamais désespérer de l’homme, surtout en ce siècle où nous nous posons tant de questions sur l’avenir de l’Europe et le futur de nos jeunes. » (Atelier 142 – Bruxelles)

« Il nous semble que l’éducation passe par l’apprentissage d’un regard critique. Nous apercevons le grand danger de la manipulation. Il faut pouvoir décrypter les informations. » (Atelier 408 – Huy)

« Nous assistons à une modification du spatio-temporel : tout doit être disponible tout le temps, sentiment de vivre constamment dans l’urgence. Prise de conscience de la nécessité d’un esprit critique de plus en plus important. Nous sommes dans cette nouvelle civilisation, il n’y a pas de possibilité de faire marche arrière. Nous devons modifier les compétences à intégrer dans l’éducation des jeunes. Importance notamment de la gestion de son identité, de la construction de soi. Nécessité de savoir prendre du recul, notion d’intériorité/extériorité. » (Atelier 408 – Huy)

« Il nous est parfois difficile d’être solidaires les uns des autres. Prenons le temps d’écouter les idées des autres, surtout les jeunes, qui n’ont pas toujours les mêmes idées, mais sur qui repose l’avenir. » (Atelier 933 – Louvain)

 « Fini l’esprit grégaire. Soyons responsables. Nous savons que nos actes concernent la planète et l’ensemble du genre humain. A chacun d’adapter son mode de vie. Nous devons être créatifs. Nous nous conformerons à l’Evangile si nous faisons un usage judicieux des biens matériels et si nous ouvrons notre cœur pour le bien de tous. (Atelier 503 – Arlon)

« Il est important de réfléchir ensemble, en équipe à l'ACi ou avec des minorités agissantes qui travaillent sur des petits projets et ne pas se décourager. Ne pas avoir peur de penser et de consommer autrement, la richesse étalée est écoeurante, et le problème des banques révoltant. » (Atelier 708 – Namur)

 

Apprendre à tout âge

« Garder un esprit curieux, le souci des autres et de bonnes relations aident à bien vieillir. L’âge n’empêche pas d’apprendre ni de transmettre notre expérience. » (Atelier 306 – Charleroi)

« La difficulté de rencontrer l'Autre ne s'enracine-elle pas dans l'incapacité de dépasser les clichés et les a priori ? Prenons- y garde. » (Atelier 112 – Bruxelles)

« A l’ACi, depuis de nombreuses années, nos préjugés ont déjà changé. Mais il y a encore des actions très concrètes à notre portée. » (Atelier 306 – Charleroi)

« La conclusion étant que l’ACi nous a ouvert, nous ouvre continuellement, les portes de la recherche (de soi, des autres), de la connaissance (de nos institutions, de notre environnement, etc.), nous donnant la curiosité plus constructive, amenant à une meilleure écoute, à un insatiable besoin de « savoir » débouchant souvent sur des actions caritatives. » (Atelier 127 – Bruxelles)

« Quelles que soient nos convictions et celles de nos enfants et petits-enfants, cherchons à y déceler cette part de spiritualité qui augmente notre qualité de vie et le sens que nous lui donnons. Il faut savoir mourir à certaines choses pour progresser : vivre le partage et accepter le risque pour une vie plus riche. » (Atelier 146 – Bruxelles)

Archive: 
Archivé